Porcelaines

BERLIN

Statuette de perdrix en porcelaine, décor polychrome au naturel.

Marque au spectre au revers.

ALLEMAGNE, Berlin, vers 1766/1767, XVIIIe siècle.

Hauteur : 16,3 cm.

CHANTILLY

4 tasses "bouillard" et 4 soucoupes en porcelaine tendre de Chantilly, décor à la brindilles en camaïeu bleu.
Marquées au cor de chasse en bleu. XVIIIe siècle.

FRANCE, Chantilly.
Hauteur des tasses : de 6,7 à 7,4 cm ; diamètre des soucoupes : de 12,2 à 12,8 cm.

CHINE

Paire d’assiettes en porcelaine à décor polychrome au centre des armes de « de Knyff »*. L’aile avec des rehauts en or et en grisaille. Le marli avec quatre bouquets noués séparés par des vases fleuris et avec un motif diapré en émail rose. Une frise de lambrequins termine la composition.

CHINE, Epoque Qianlong (1736-1795), vers 1740. XVIIIe siècle. Diamètre 24 cm.

*Le premier acquéreur a probablement été Jacques-Gérard Knyff, né à Anvers le 31 mars 1681, bourgmestre de cette ville en 1711 et 1712 puis de 1722 à 1724. Il fut fait chevalier de Saint Empire et fut autorisé à faire précédé son nom de la particule « de » par lettres patentes de l’empereur Charles VI, le Ier septembre 1719. Après la mort de sa femme Maria-Agnès Verbiest qu’il épousa le 23 mars 1703 et qui mourut le 23 mai 1724, il entra dans les ordres et fut chanoine gradué de la cathédrale d’Anvers. Il décéda le 1er juillet 1756.

Cf. H. Maertens de Noordhout, Porcelaines chinoises décorées d'armoiries belges, Bruxelles 1997, pp. 100 et 101.

IMG_8988 (1280x1197).jpg

CHINE

Assiette en porcelaine de Chine à décor de la Compagnie des Indes en grisaille au centre d'un gentilhomme tenant son fusil à la main, son chien à ses côtés. Au loin un pavillon entouré d'arbres. Aile ornée de quatre motifs de fleurs or et rouge de fer et rinceaux bleus. Bordure de feuilles, fleurs et rinceaux or. Inscription au marli dans un bandeau "PETRUS DE WOLFF PETR FIL".
CHINE, Epoque Qianlong (1736-1795), vers 1740. D. 23,2 cm. Morceaux recollés (3 ou 4) sur l'aile. Provenance : collection privée, France.
Cf. William R. Sargent, Treasure of Chinese export ceramics from the Peabody Essex Museum, n°179 P. 336 et 337, ed. du musée 2012.
*Classée par Hervouët comme "exceptionnel, remarquable à tout point de vue et que l'on connaît que quelques exemplaires au monde.
Traditionnellement, le motif central de cette assiette est appelé "Pierre et le Loup". Ce motif est en fait tiré d'une gravure du graveur et cartographe allemand Pieter Schenk (1660-1718), qui a inclus le titre "Petrus de Wolff Petr. Fil" sur sa gravure. Schenk a adapté son image d'une mezzo-tinte de John Smith (1652-1743) publiée dans la London Gazette du 19 au 23 août 1686. L'estampe de Smith est à son tour une image inversée d'après le portrait réalisé en 1686 par William Wissing du jeune John Cecil, 6e comte d'Exeter, plus tard Lord Burghley (1674-1721) de Burghley House, âgé de 12 ans.
Tea bowl and saucer, Mottahedeh Collection (Howard and Ayers 1978, vol. I 249, n°244) plate, Rijksmuseum, Amsterdam (Lunsingh Scheurleer 1974, pl. 243, together with the engraving, pl. 244) ; plate, Eduardo Malta Collection (Hyde, Silva, and Malta 1956, pl. 13) ; Musée Adrien Dubouché, Limoges, FR (Chabanne et al. 2003, 214, 166) ; small dish, Winterthur Museum, Wilmington, DE (Palmer 1976, 82, fig. 46) ; Historic Deerfield (Lange 2005, 197, n°72) ; plate, Grandidier Collection, Musée Guimet (inv.n°G850), Paris. Other related wares : six plates, Christie's Amsterdam, October 29, 1993 (lot 222) and Christie's London, July 12, 2005 (lot 113) ; E. Vandekar, London (Hervouët*, Hervouët and Bruneau 1986, 71 and 138, n° 317) ; Jorge Welsh, London (Jorge Welsh 2005, 117, n°25) ; a plate, Cohen & Cohen, London (Cohen & Cohen 2002, 52-53, n°35) ; a plate, ex. coll. Benjamin F. Edwards III, Christie's New-York, January 26, 2010 (lot 41).

CHINE

Assiette en porcelaine à décor peint en grisaille d’une scène représentant « Les oies du frère Philippe » (conte de La Fontaine inspiré d’une nouvelle de Bocace) : un moine essai de soustraire à la vue d’un jeune homme deux charmantes jeunes femmes dont l’une tient une ombrelle. Bordure décorée de quatre réserves avec paysages et oiseaux.
CHINE. Epoque Qianlong (1736-1795), milieu du

XVIIIe siècle.
Diamètre : 22,5 cm.
La scène est issue d’une gravure de Nicolas de Larmessin II (1684-1755) d’après une peinture de Nicolas Lancret.

IMG_6025 (1280x772).jpg

CHINE

Deux assiettes en porcelaine de chine à décor Imari au centre de deux femmes au parasol et sur l'aile de réserves se détachant sur un fond d'écailles, d'après Cornélis Pronk.
Début époque Qianlong (1736-1795) entre 1736 et 1738. Diamètre : 23,8 cm.
Cf. Louis Mezin, Cargaisons de Chine, Porcelaines de la Compagnie des Indes du Musée de Lorient (2002) N°104, p.128.

CHINE

Fontaine en porcelaine à décor polychrome de la Famille Verte d'oiseaux branchés, fleurs de prunus tête de mascaron, dauphins et coquille.
CHINE. Epoque Kangxi (1662-1722). 

XVIIIe siècle. Hauteur : 41 cm.

CHINE

Plat rectangulaire à pans coupés en porcelaine de commande à décor polychrome au centre des armoiries de la famille Carr Franke.

CHINE. Époque Qianlong (1736-1795)

vers 1770. XVIIIe siècle. Longueur: 33 cm.

IMG_7969 (1280x1140).jpg

CHINE

Assiette en porcelaine de Chine, à décor aux émaux de la famille Rose d'un paysage lacustre et montagneux avec un village fortifié près de la berge animée de nombreux personnages au centre dans un large cartouche en forme de feuille, l'aile agrémentée d'un monogramme.
CHINE, époque Qianlong (1736-1795), XVIIIe siècle.
Diamètre : 22,7 cm.
La scène représenterait la rivière "courage" à Canton, là où les bateaux des différentes compagnies occidentales pouvaient accoster, les drapeaux symbolisant les concessions le long de la rivière.

IMG_5430 (1280x939).jpg

CHINE

Terrine ou légumier de forme ronde en porcelaine de Chine de la Famille Verte à décor polychrome et or de branchages fleuries, d'oiseaux et feuilles.
Époque Kangxi: 1662-1722. XVIIIe siècle.

Diamètre : 24 cm ; Hauteur : 19,5 cm.

IMG_7974 (1026x1280).jpg

CHINE

Groupe d'enfants rieurs appelé aussi "HoHo Erxian*" en biscuit de porcelaine de Chine émaillé vert, jaune et manganèse.

CHINE, époque Kangxi (1662-1722).

Deuxième moitié du XVIIe siècle.

Hauteur : 15 cm.

* Les jumeaux HoHo son annonciateurs de la bonne fortune et également protecteurs du mariage, ils représentent l'harmonie et l'union.

Béalu_-_Paire_vases_Chine_-_SOA_2019_-_G

CHINE

Paire de vases balustre à pans coupés en porcelaine à décor polychrome de la Famille Verte de fleurs, oiseaux, animaux, et de mobiliers et d’emblèmes bouddhiques et précieux.

CHINE. Epoque Kangxi (1662-1722).

Hauteur : 42,5 cm ; Diamètre : 26 cm.

Cf. forme similaire dans R.L. Hobson, Catalogue of Leonard Gow Collection of Chinese Porcelain, 1931, n°145 plate XXX.

IMG_9000 (1280x921).jpg

JAPON

Paire de « Shishi » en porcelaine du Japon représentant des lions fabuleux, assis sur une base rectangulaire, la tête de trois - quart face, une cloche autour du cou, une patte reposant sur une Tama (balle). Décor polychrome d’émaux sur couverte de style Kakiemon à dominante bleu et jaune pour les lions, rouge et vert pour les balles. Hauteur : 18,5 cm ; Longueur : 15 cm.

JAPON, Arita, période Edo, ère Genroku (1688-1704), vers 1670-1690, fin du XVIIe siècle.

Base cernées d’une monture en bronze doré probablement française de la première moitié du XVIIIe siècle.

Reproduits dans le livre Le goût pour les porcelaines de Chine et du Japon à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles, de Stéphane Castelluccio, page 108 Fig. 91, Editions Monelle Hayot. un modèle similaire dans la collection du Victoria & Albert Museum, n°C.7 1955,

dans la collection Drayton House illustré dans l’ouvrage  de M. Hinton and I. Impey, Kakiemon Flowers of Fire, pl. 24,

à l’Ashmolean Museum, Oxford, O. Impey, Japanese Expert Porcelain, Amsterdam, Hotei Publishing, 2002, pl. 185,

 voir également, Yabe Yoshiaki, Kakiemon, vol. 20 of Niktoji taikei (Compendium of Japanese ceramics) Tokio : Heibonska, 1989, pl. 88,

et une paire montée en pendule en bronze doré et formant un candélabre, appartenant à la collection du Rezidenzmuseum de Munich est illustré dans l’ouvrage Porcelain for Palaces, The Fashion for Japan in Europe : 1650-1750, pl. 146, Oriental Ceramic Society, Londres 1990.

MEISSEN

Bol en porcelaine à décor polychrome de scènes villageoises dans des cartouches polylobés à filet brun, se détachant sur un fond pourpre avec des branchages fleuris.
Filet or sur le bord, l'intérieur orné d'une scène lacustre dans un médaillon formé d'un double filet rouge.
Marque aux épées en bleu.
ALLEMAGNE, Meissen, Saxe, vers 1745.
Diamètre : 15 cm

IMG_4011 (1280x922).jpg

MEISSEN

Ensemble de six oiseaux en porcelaine à décor polychrome au naturel représentant, Hirondelle, bergeronnette, mésange, chardonnerets et rouge-gorge.

ALLEMAGNE, Meissen, Saxe,

vers 1745-1750, XVIIIe siècle.

Hauteurs de 9 à 14 cm.

MEISSEN

Statuette de chardonneret en porcelaine à décor polychrome au naturel.

Marque aux épées croisées en bleu au revers.

Modèle de J.J. Kandler vers 1745.

ALLEMAGNE, Meissen, Saxe, XVIIIe siècle. 

Hauteur : 13 cm.

MEISSEN

Groupe en porcelaine représentant une scène de chasse ; trois chiens entourés d’un taureau sauvage.  Décor polychrome au naturel.  Modèle de Johan Joachim Kaendler, Marqué en bleu aux deux épées croisées. Vers 1745. XVIIIe siècle.
ALLEMAGNE, Saxe, Meissen.

Longueur : 16 cm.

MEISSEN

Groupe en porcelaine représentant un garçon assis près d'un léopard. Modèle de J.F. Eberlein. Vers 1750-55. XVIIIe siècle. 

ALLEMAGNE, Saxe, Meissen.
Hauteur : 9 cm.
Cf. Yvonne Adams, Meissen Figures, Schiffer publishing Ltd 2001, page 118, n°323.

MEISSEN

Paire de statuette en porcelaine représentant un berger avec son chien et une bergère accompagnée d’un mouton.

Modèle de J.J. Kaendler, vers 1755, XVIIIe siècle.  ALLEMAGNE, Saxe, Meissen.

Hauteurs : 24,8 et 24,3 cm.

IMG_1494 (1280x1110).jpg

MEISSEN

Deux statuettes de jeunes filles jouant d’un instrument de musique : cithare et cornemuse, décor polychrome au naturel. Modèle de Kaendler d’après Boucher. Marquées en bleu aux épées croisées. ALLEMAGNE,  Saxe, Meissen. Vers 1755-60. Hauteurs. 11 et 11,5 cm.

Ces sujets proviennent d’un ensemble formant un orchestre de musique. A rapprocher des exemplaires conservés au Musée Cognacq-Jay, Paris.

Cf. Andraina d’Agliano, European Porcelain from the Zerilli-Morimo Collection. Milan 2014.

IMG_1504.JPG

MEISSEN

Deux statuettes en porcelaine représentant un homme et une femme maures, vêtus de vêtements turcs. Marque aux épées croisées en bleu. Modèles de Peter Reinicke.

ALLEMAGNE, Saxe, Meissen, vers 1748. XVIIIe siècle. Hauteurs : 13 et 14 cm.
Cf. Yvonne Adams, Meissen Figures, Schiffer publishing Ltd 2001, page 196 n° 522.

MEISSEN

Figurine en porcelaine  représentant Arlequin assis jouant de la cornemuse. Modèle de J.J. Kandler. Marque aux épées croisées en bleu.
ALLEMAGNE, Saxe, Meissen. Vers 1740.

Hauteur. 14 cm.

MEISSEN

Figurine en porcelaine représentant Pantalone de la série de la Comedia del Arte pour le duc de Weissenfels, modèle de J.J. Kandler et P. Reinicke, vers 1743. Marquée.

ALLEMAGNE, Saxe, Meissen, XVIIIe siècle.
Hauteur. 13,3 cm.

MEISSEN

Figurine en porcelaine de Meissen (Allemagne, Saxe) à décor polychrome représentant un dandy le châtelain d’Alsatia* de la série des « Cris de Londres ». Modèle de J.J. Kandler et Peter Reinicke.

Marque aux épées croisées en bleu, chiffre 9 incisé sous la base correspondant au numéro du modèle. ALLEMAGNE, Meissen, Saxe. Vers 1754. XVIIIe siècle.  

Hauteur : 14,4 cm ; diamètre : 8,3 cm.

Cf. Martin Eberk, Cris de Paris, MEissener Porzellanfiguren des 18. Jahrhunderts, n°12 p. 52 et 53. Catalogue d’exposition, Leipzig 2001.

Yvonne Adams, Meissen Figures 1730-1775 The Kaendler Years, Schiffer Publishing Ltd, USA 2001, page 44.

*D’après une gravure de Laroon, il était le parrain des voleurs à Londres et habitait Whitefriars.

MEISSEN,

Grande verseuse en porcelaine à décor polychrome de paysages dans des cartouches entourés de rocailles. Vers 1740/45.
ALLEMAGNE, Saxe, Meissen. XVIIIe siècle.
Hauteur : 21,5 cm.

IMG_0678 (1280x854).jpg

MEISSEN

Bol en porcelaine de Meissen à décor polychrome et or de paysages animés dans des réserves cernés de guirlandes de volutes or sur fond brun dit "lustre de Böttger" et rinceaux, alternés de branchages fleuris dit fleurs des Indes. Large bande et guirlande or sur le bord.
Marque aux épées croisées en bleu.
Vers 1750. XVIIIe siècle. ALLEMAGNE, Saxe, Meissen. Reprise de dorure à l'intérieur.

IMG_8462 (1280x730).jpg

MEISSEN

Paire de statuettes de carlins en porcelaine de Meissen (Saxe, Allemagne) à décor polychrome et or au naturel. Les chiens, mâle et femelle avec un chiot, portent un collier orné de grelots et d'un nœud, ils reposent sur une terrasse ovale décorées de fleurs et feuilles en relief. Modèle de Kandler et Reinicke, vers 1745. Marqués aux épées croisées en bleu. ALLEMAGNE, Saxe, Meissen. XVIIIe siècle. Hauteurs : 14 et 14,5 cm.

Ces chiens connaissent une grande vogue au XVIIIe siècle, d'autant qu'il comporte une symbolique particulière dans le monde germanique. en effet, carlin se traduit par "moops" en allemand, terme qui désigne également la loge mixte des Mopses, créé en 1738, à l'imitation des loges franc-maçonnes dont elle imitait les pratiques.

IMG_9143 (1280x1280).jpg

MEISSEN

Groupe en porcelaine de Meissen représentant la famille chinoise d'après les "Délices de l'enfance" de François Boucher. Une femme chinoise assise avec un manteau vert, tient un enfant sur son genou gauche, l'autre enfant se tient debout à ses côtés. Modèle P. Reinicke, vers 1750, XVIIIe siècle. ALLEMAGNE, Saxe, Meissen.
Diamètre : 8,5 cm. Hauteur : 14,5 cm. Une main restaurée de l'enfant au manteau gris, tête de la mère recollée, quelques égrenures reprises.
Cf. Modèles similaires, Yvonne Adams, Meissen Figures 1730-1755 The Kaendler Period, Schiffer Publishing Ltd, 2001, p.176 n°475 and 476.

MENNECY

Deux pots couverts en porcelaine tendre de Mennecy à décor polychrome de larges bouquets de fleurs. Marque D.V en creux pour Duc de Villeroy.
FRANCE, Mennecy. XVIIIe siècle.
Hauteur : 16 cm

IMG_6888 (1280x1145).jpg

SAINT-CLOUD

Petit seau à rafraîchir en porcelaine de Saint-Cloud à décor en relief de "rocher percé" et de fleurs de chrysanthème, prises en forme de mascarons, godrons à la base et sur le bord. Malgré sa forme qui n'est pas régulière, l'objet n'a pas été mis au rebut et à traverser les siècles. Marqué en creux T/SC/T. Vers 1730, XVIIIe siècle. FRANCE, Saint-Cloud.
H. 13 cm ; Diam. 13 cm.
Un fêle circulaire à la base, deux égrenure au col.
Cf. Pièce identique au Musée des Arts décoratifs, Paris.

IMG_9013 (1280x853).jpg

SEVRES

Plateau rectangulaire nommé plateau tiroir en porcelaine tendre de Sèvres à décor en or représentant une fable de La Fontaine "le corbeau et le renard" sur une terrasse agrémentée de feuillages sur un fond bleu lapis en plein, le bord souligné de motifs de treillage et rinceaux rocaille en or. Vers 1758, XVIIIe siècle.

FRANCE, Sèvres.
Dimensions : 12,6 x 17,7 cm.
Un léger éclat repris sur le filet or du bord, quelques usures d'or visibles.

IMG_0792 (1280x853).jpg

SEVRES

Paire de statuettes en biscuit de porcelaine tendre de Sèvres représentant « la Batteuse de beurre » et « le Batteur en grange », modelées par J-B Defernex d’après G. Allegrain et Suzanne d’après des dessins de F. Boucher.

Marqués en creux F pour Falconet, directeur de l’atelier des sculptures de 1757-1766.

FRANCE, Sèvres. Vers 1757, XVIIIe siècle. Hauteurs. 21 et 21,5 cm.

Cf. Emile Bourgeois, fig.102 and fig. 103, Ruth Berges, New-York, 1967, pl. 247 et 248, Svend Eriksen, French Porcelain, Copenhague, 1980, n°65 pour “Le Batteur en grange”, La Manufacture des Lumières parTamara Préaud et Guilhem Scherf, Editions Faton 2015, p.97 ; Falconet à Sèvres ou l’art de plaire, Musée national de Céramique, Sèvres, RMN Paris 2001, p 112 pour « la Batteuse de beurre ».

IMG_6180 (1280x853).jpg

SEVRES

Écuelle à bouillon ronde couverte et son présentoir ovale en porcelaine tendre à fond bleu céleste décorés de paysages d'architectures animés de personnages traités en polychromie dans des réserves rehaussées de dorures.  Prises en forme de branchage et anse double torsadées.

Marque aux deux L entrelacés sans lettre date, marque de peintre J. Bonchet actif de 1757 à 1793, doreur Vandé Père 1753-79.

FRANCE, Sèvres, XVIIIe siècle, vers 1760/1765.

Longueur du présentoir :18,3 cm; Largeur : 14,2 cm ;  Hauteur du bouillon : 10 cm. Diamètre : 9,4 cm.

Provenance: Maison Nicolier, 7 quai Voltaire Paris,

Collection Janine Saladin.

SEVRES

Biscuit de pâte tendre représentant "La mangeuse de bouillie" . Modèle de Suzanne d'après Boucher.
Incisé "LR 16" sur la base Pour Le Riche.

FRANCE, Sèvres, vers 1780-1785, XVIIIe siècle.

Hauteur: 19 cm.

SEVRES

Biscuit de pâte tendre représentant "Le trempeur de mouillettes" . Modèle de Suzanne d'après Boucher.
Incisé "LR 16" sur la base Pour Le Riche.

FRANCE, Sèvres, vers 1780-1785, XVIIIe siècle.

Hauteur: 20,3 cm.

IMG_7778 (1500x1095).jpg

SEVRES

Ecuelle ronde et son plateau circulaire en porcelaine tendre de Sèvres à décor polychrome de guirlandes de fleurs et galon bleu et or. Marqués : lettre date DD pour 1781, marque de peintre J.J. Sioux et doreur Chauvaux. Longueur : 21 cm.

IMG_8909 (1280x1265).jpg

SEVRES

Plateau carré à jours (première grandeur) en porcelaine tendre de Sèvres, à décor polychrome et or au centre d’une couronne de fleurs, filet bleu hachuré en or, le bord ajouré en forme de vagues et fleurettes soulignées de camaïeu bleu, filet or sur le bord.
Marque en bleu au deux L entrelacés, lettre date G pour 1760, marque de peintre pour Thévenet père.

XVIIIe siècle. FRANCE, Sèvres.

Dim. 15,5 x 15,5 cm.
Un élément du bord ajouré recollé, infime égrenure dans un angle reprise.

IMG_9069 (911x1280).jpg

SEVRES

Statuette en biscuit de porcelaine tendre de Sèvres représentant le marchand de cochon de la série des Nouveaux enfants Boucher sous la direction de Falconet vers 1760-1768.
XVIIIe siècle. FRANCE, Sèvres. H. 22 cm.
Cf. T. Préaud et G. Scherf, La manufacture des lumières, la sculpture à Sèvres de Louis XV à la révolution, p.303, fragment du modèle en terre-cuite, éd. Faton, Dijon 2015.

IMG_2557 (1280x1142).jpg

VINCENNES

Groupe en biscuit de porcelaine représentant "Les mangeurs de raisin"d'après François Boucher.

France, Vincennes vers 1752-55.

FRANCE, Vincennes, XVIIIe siècle.

Hauteur: 23,5 cm; Longueur : 24,5 cm.

Pour un modèle similaire voir par Emile Bourgeois, "Les Biscuits de Sèvres" pl.1 n°313. Par Adrian Sassoon, "Vincennes and Sèvres Porcelain, Catalogue of the collections (J.Paul Getty Museum), Malibu, 1991, p.29-35. Et pour les illustrations du modèle en terre cuite et d'un en biscuit, voir Tamara Préaud et Guilhem Scherf, "La Manufacture des Lumières, la sculpture à Sèvres de Louis XV à la Révolution, Dijon, 2015, pp.50, 196,198 et 298.