Majoliques

IMG_5361 (1280x1214).jpg

CAFAGGIOLO (ou de Faenza)

Tondino en majolique à décor polychrome dit "stile bello" au centre d'un fleuron (dérivé de la palmette persane) et quatre feuilles vertes sur fond de rinceaux, et de large entrelacs formé de deux rubans plats jaune se détachant sur un fond bleu. Bordure ornée de festons. Revers orné de filets multiples bleus.
Italie, Cafaggiolo. Vers 1500-1510,

début XVIe siècle.

Diamètre: 19,4 cm.

L'attribution à Cafaggiolo est donnée par Galeazzo Cora et Angiolo Fanfani dans "La maiolica di Cafaggiolo" par un plat avec le même décor de l'aile, n°125 p. 135, Edition Centro di Firenze 1982.

Castel-Durante (Italie) chevrette a trofei, datée 1638.

CASTEL-DURANTE

Chevrette à anse plate en majolique à décor polychrome à « trofei » sur fond bleu incisé. Inscription dans un bandeau à enroulement "SY*IVIVBI" daté 1638.
ITALIE, Castel Durante. Première moitié du

XVIIe siècle.

Hauteur: 21 cm.

Castel-Durante (Italie) chevrette a trofei, datée 1638.
310-g_edited.jpg

CASTEL-DURANTE ou URBINO

Petit plat en majolique à décor polychrome à « istoriato » représentant des soldats nus sortant de l’eau, un épisode de la bataille de Cascina entre Florence et Pise en 1364 d’après la gravure de Marc-Antoine d’après Michel-Ange pour les figures et Lucas de Leyde pour le paysage
ITALIE, Castel-Durante ou Urbino.

XVIe siècle, vers 1535-45.
Diamètre : 23,7 cm.

IMG_7896.JPG

CASTEL-DURANTE ou URBINO

Grande coupe en majolique de Castel-Durante ou Urtbino à décor polychrome au centre dans un petit médaillon cerné d'un tore de lauriers, un buste de femme de profil gauche sur fond bleu surmonté de l'inscription "Lucia Bella", autour des branches de chêne entrelacées. Vers 1535/45. D. 28 cm. Peut-être Francesco di Bernardino di Nanni alias Francesco Durantino alias le peintre de la coupe Bergantini. Nombreux morceaux recollés, un trou au dessus de l'inscription, deux petites lacunes restaurées sur l'aile. Cf. pour des pièces similaires : Jeanne Giacomotti, Les Majoliques des Musées nationaux, n° 785 p. 239. Ed. des Musées Nationaux, Paris 1974, et Dora Thornton et Timothy Wilson, Italian Renaissance Ceramics, A Catalogue of the British Museum collection, vol. I n°221 p. 375 plat daté de 1537, The British Museum Press, London 2009.

Deruta (Italie) chevrette, vers 1540-1550.

DERUTA

Chevrette en majolique à décor polychrome de fruits et feuillages stylisés en guirlande sur fond ocre. Large inscription dans un bandeau :

« O ROSATO ».
ITALIE, Deruta. Vers 1540-1550.
Hauteur : 19,4 cm.


Cf. Pièce similaire au Victoria and Albert Museum, Londres, Bernard Rackham, Catalogue of Italian Maiolica, n° 747page 118.

Bouteille Deruta.jpg

DERUTA

Bouteille de pharmacie en majolique de Deruta à décor polychrome d'un large médaillon à fond jaune délimité par une couronne de feuillages se prolongeant par des rubans bleus. Le médaillon est orné d'une large banderole médiane portant l'inscription " 'A' LATTUCA" et, de part et d'autre, d'un putto musicien et du sigle de l'apothicaire commanditaire flanqués de rinceaux feuillagés en camaïeu bleu. Sur le col se détache la silhouette d'un joueur de trompe. Première moitié du XVIe siècle. R : Col recollé et une égrenure reprise sur le bord du col. Hauteur : 35 cm.  Cf. B. Rackham ;" Catalogue of Italian Majolica, collection of the Victoria and Albert Museum", Londres 1940, vol 2, pl. 64, N° 405. Carmen Ravanelli Guidotti, La Donazione Angiolo Fanfani, Ceramiche dal MEdioevo al XX secolo, n° 96 a,b,c p.167 et 96e p.168 et 181. Ed. Faenza, Faenza 1990.

Bouteille Deruta w.jpg

DERUTA

Grande bouteille en faïence de Deruta à décor polychrome d'une large couronne de fruits et de feuillages contenant une scène biblique qui représente Judith tenant la tête d'Holopherne surmontée d'une banderole avec l'inscription en lettres gothiques "zucarum violato"*. Au dos, un écusson à la fleur de lys de Florence.

Vers 1520/30. H. 39,5 cm.

Fêles sur la panse, éclats et manques au pied et fond partiellement restauré ; col repris.

CF. Jeanne Giacomotti, Les Majoliques des Musées nationaux, n° 481 à 487 p;142 et 143. Ed. des Musées nationaux, Paris 1974. *Zucarum violato : sirop de sucre de violette.

Deruta (Italie) chevrette, vers 1530.
Deruta (Italie) chevrette, vers 1530.

DERUTA

Chevrette en majolique à décor polychrome de feuillages stylisés en guirlande sur fond ocre.
Large inscription dans un bandeau :

« A . ENDIVIE ».
ITALIE, Deruta.

Première moitié du XVI° siècle, vers 1530.
Hauteur : 30 cm

 

Deruta (Italie) Sainte Lucida, ver 1520-1530.

DERUTA

Plat d'apparat en majolique de Deruta à décor polychrome au centre de la représentation de Sainte Lucida en pied avec les mains jointes et son bâton de pèlerin sur fond de paysage et d'une banderole portant l'inscription : "IBIT. AD GIFMINOS. LUCIDA FAMA POLLOS FIAT"
ITALIE, Deruta. Vers 1520. 1530. XVIe siècle.
Diamètre: 38 cm


Ancienne collection Bordonaro (Sicile). Coll ITALIKA; Ne186 p.402 et 403.
L'ange de la lumière : JEZAREL ou "La lumière divine" dont les mains se joignent de telle façon à donner l'impression de protéger le monde, le visage et l'attitude pleins de bonté.

Deruta (Italie) Saint Jean-Baptiste. Première moitié du XVIe siècle.

DERUTA

Grand plat en majolique à décor polychrome au centre de Saint Jean-Baptiste sur fond de paysage. Inscription dans une banderole "Jean Baptiste". Aile orné de fleurons, imbrications et files d’amandes.

ITALIE. Deruta, Première moitié du XVI° siècle.
Diamètre : 42,5 cm

214-g.jpg

DERUTA

Plat en majolique à décor lustré au centre d'armoiries et de réserves ornées de motifs à l'imitation d'écailles de poisson, de rinceaux feuillagés alternés sur le marli. Bordure ornée de files d’amandes.
ITALIE, Deruta. Premier tiers du XVIe siècle.
Diamètre : 35 cm.

Deruta (Italie), deux vases en formede pommes de pin à décor lustré. Premier quart du XVIe siècle.

DERUTA

Deux vases en forme de pommes de pin en faïence à décor Lustré.
ITALIE, Deruta. Premier quart du XVI° siècle.

Hauteur: 13,5 et 14,5 cm.

Cf. T. Wilson et E. Sari, Le maioliliche rinascimentalinelle collezioni della Fondazione Cassa di Risparmio di Perugia, 2007, Vol II,pp. 85-88, n° 92 et 92b, ou deux trois similaires exemples sont illustrés.

Les exemples avec couvercle sont extrêmement rare: Deus sont au musée du Louvre (Jeanne Giacomotti, cattalogue des majoliques des Musées nationaux, Paris, 1974, n°666 et 667) et un dans la collezioni della Fondazione cassa di Risparmio di Perugia (p. 88, fig 1).

Coupe Deruta - Copie (1066x1280).jpg

DERUTA

Coupe sur talon en majolique à décor polychrome « a istoriato » représentant la naissance d’Adonis*.

Atelier de Giacomo Mancini dit il Frate in Deruta, vers 1540. D’après la gravure de Benedetto Montagna, La Nascita di Adone, 1515-1520 conservée à Washington National Gallery of Art.

Diamètre : 25,5 cm.

* Mirrha, transformée en arbre à myrrhe en punition de son inceste, donne naissance à Adonis fruit de ses amours avec son père Cinyras, roi de Chypre.

Cf. pour un plat similaire, voir le plat en faïence d’Urbino du musée de Rouen vers 1530 : le traitement plus élaboré détaille les différents épisodes de l’histoire d’Adonis. Probablement d’après le tableau de Giorgione.

16th-FAENZA-Bealu-Flasche.jpg

FAENZA

Bouteille de pharmacie ovoïde à col haut en majolique de Faenza à décor polychrome de rinceaux fleuris dans le style des décors alla porcelana et d'une large banderole portant l'inscription "A di pronia" (eau de prune).

Vers 1500. H. 25 cm. Bon état.

Cf. formes semblables au Musée du Louvre : Jeanne Giacomotti, Les majoliques des Musées nationaux, n°704 et 705 p. 216 et 217 (attribuées à Gubbio). Ed. des Musées nationaux, Paris 1974.

Albarello Faenza.JPG
Faenza (Italie) imposant albarello, atelie de Virgiliotto Calamelli, ver 1550/70. H. 46 cm.

FAENZA

Imposant albarello en majolique à décor polychrome "a quartieri" avec d'un côté dans un large cadre ovale Sainte Apolline et à l'opposé, masque, dauphins et rinceaux feuillagés.
ITALIE, Faenza. Atelier de Virgiliotto Calamelli vers 1550/1570.
Hauteur : 46 cm.

FAENZA

Coupe, crespina en majolique à décor « a quartieri » polychrome au centre d'une sainte (Sainte Agathe ?) entouré de rinceaux feuillagés inscrits dans des quartiers alternativement bleus et jaune.

ITALIE, Faenza,Vers 1535-40, XVIe siècle.

Diamètre : 25 cm.

Faenza (Italie), armoiries des Bentivoglio, seigneurs de Bologne. Début XVIe siècle.

FAENZA

Tondino en majolique à décor polychrome au centre d’armoiries entouré de rubans virevoltants sur fond bleu. Filets bleu ou jaune et bande ocre jaune en bordure. Au verso, filets et bandes bleu.
Armoiries des Bentivoglio, seigneurs de Bologne.
ITALIE, Faenza. Début du XVIe siècle.
Diam. 24,5cm


Cf. Maioliche Faentine dall’Arcaico al Rinascimento, Studio Felsina, page 78 et 79.
Pour les armoiries, Carmen Ravanelli Guidotti, Thesaurus di opere della tradizione di Faenza, Agenzia Polo Ceramico, Faenza 1998, page 173 et 174 fig. 19 (albarello).

IMG_8734 (1280x1145).jpg

FAENZA

Grand plat circulaire légèrement creux en faïence de Faenza à décor "a compendario" d'une scène biblique en plein, très certainement la réconciliation de Jacob et Esaü (Ancien Testament, livre de la Genèse, versets 1-17). Devant un groupe d'hommes, femmes et enfants, le patriarche et son frère jumeau se donnent l'accolade. En arrière-plan, dans un paysage vallonné est représenté un campement avec tentes et personnages. Attribué à "Maestro dei panneggi". Vers 1585, dernier quart du XVIe siècle. ITALIE, Faenza. Diamètre : 47 cm.
CF. Musée de Faenza, Victoria & Albert Museum à Londres, La Résidence à Munich (service aux armes d'Albert V de Bavière). Bibliographie : "La maioloca italiana di stile compendarion - I Bianchi" U. Alemandi & C, 2010. "Italian Renaissance Maiolica", ELisa P. Sani, V&A Publisching, 2012.

IMG_4068 (1000x1500).jpg

FAENZA

Grand vase balustre en majolique à décor polychrome « a compendiario » bleu, jaune et ocre jaune, représentant Elie et Moïse.
ITALIE, Faenza. Fin du XVIe s. ou début du XVIIe siècle.
Hauteur : 60 cm

plat - Copie.jpg

FAENZA

Plat décoré a compendiario d’une scène de chasse d’après une gravure italienne du XVIe siècle. En l’absence de renseignement sur le peintre Stefano Accarisi (documenté de 1576 à 1626), la qualité des décors de ce peintre lui a valu d’être nommé par Francesco Liverani le Maestro dei panneggi (le maître des drapés).

Vers 1585, 2eme partie du XVIe siècle.

Diamètre : 40,5 cm.

Provenance : collection privée.

Conservation : égrenure reprise à 10h.

 Références : Carmen Ravanelli Guidotti, « Bianchi » di Faenza, n°66a, 67a, b, c, 68a p.264 à 275 et p.328 à 333. Casa Editrice Belriguardo, Ferrara 1996.

Plat représentant Diane et Actéon : Julia E. Poole, Italian Maiolica, Fitzwilliam Museum Handbooks, N°42 page 94. Cambridge university press 1997.

IMG_3188 (1000x1500).jpg

MONTELUPO

Grande jarre à deux anses en forme de dragon en majolique de Montelupo à décor polychrome au centre dans un cadre d'armoiries éclésiastiques entouré d'une guirlande de feuillages et de fruits. Grandes feuilles et rinceaux de fleurs stylisés en camaïeu bleu au dos. Dans un petit médaillon sous les anses les initiales LO, initiales probablement du commanditaire.

Vers 1640-1660, milieu du XVIIe siècle. ITALIE, Montelupo. Hauteur : 34 cm.

R: anse droite en faïence recollée quelques manques d'émail sur la panse et renforcemant de la base pour le redresser.

Cf. Fausto Berti, Storia della ceramica di Montelupo,n°264 et 265 p.346 pour une jarre de même style et p 161 au sujet des initiales LO. 1999 Aedo srl, Montelupo Fiorentino.

MONTELUPO

"tondino" en faïence à décor polychrome au centre un ecclésiastique tenant un crucifix et probablement la Bible. Bordure avec palmette persane .

ITALIE, Montelupo. Vers1520, XVI°siècle. Diamètre :  25,6 cm.

PESARO

Large albarello en majolique décoré en bleu et manganèse, ocre et vert de rinceaux de feuillage gothique et yeux de plume de paon. Inscription en caractères gothiques : « diariamomo ». ITALIE, Pesaro, Vers 1470-1480, fin du XVe siècle.

Hauteur. 19,5 cm; Diamètre. 16 cm.

Ravenne (Italie), Bernadino di Benedetto del Berna, atelier Giunta, vers 1520.

RAVENNE

Tondino en majolique à décor polychrome sur fond bleu représentant au centre un angelot portant un crabe au bout d’un bâton, et sur l’aile, arabesques et rinceaux, boucliers et crabes. « Blanco soppra blanco » entre deux galons sur la chute. Filet jaune sur le bord. Attribué à Bernardino di Benedetto del Berna, atelier GIUNTA
ITALIE, Ravenne, Vers 1520.
Diamètre : 24,5 cm

IMG_9271 (1280x964).jpg

SICILE - Caltagirone

Deux vases boule en faïence de Caltagirone (Sicile) à décor polychrome de rinceaux fleuris sur fond bleu et d'un portrait dans un médaillon à l'imitation des décors de Venise au XVIe siècle.

Fabrique de Maestri Antonio e Letterio Lo Nobile.

XVIIIe siècle.

Hauteurs : 31 et 32 cm.

IMG_5918 (1280x1217).jpg

URBINO,

Coupe à décor polychrome a istoriato, représentant les amours de Mars* et Vénus entourés de quatre amours. Attribution possible à Francesco Durantino qui a travaillé dans l’atelier de Guido di Merlino entre1543 et 1547. ITALIE, Urbino,XVIe siècle. Diamètre :25,3 cm.

*Mars, dieu de la guerre, ne renonce à porter les armes que lorsqu’il est amoureux, en particulier de Vénus qu’il tient ici dans ses bras, avant d’être surpris par Vulcain.

Provenance : collection privée.

Références : Plat représentant Proserpine et ses compagnes de Francesco Durantino dans la Collection Gillet : Carola Fiocco, Gabriella Gherardi, Sfeir-Fakhri, Majoliques italiennes du Musée des Arts Décoratifs de Lyon, n°169 p.253. Ed.Faton, Dijon 2001.

Un autre plat avec Proserpine de Francesco Durantino daté 1544 au musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg, inv. n° F3512. Elena Ivanova, catalogue de l’exposition du Museo Internazionale delle Ceramiche in Faenza, n°53 p. 82. Ed. Electa, Milano 2003.

Un plat d’Urbino lustré à Gubbio, présente des visages aux paupières baissées comme notre coupe : A.V.B. Norman, Catalogue of Ceramics 1, Wallace Collection, n°c98 p.202, The Trustees of the Wallace Collection, London 1976.

URBINO

Fontaine en ronde-bosse en forme de grotte à bassin rectangulaire en majolique à décor polychrome au naturel. Elle est surmontée d’un Bacchus enfant tenant dans ses mains un verre et un pichet, entouré d’un capridé de chaque côté ; au dos, une cavité voutée.

ITALIE, Urbino, Atelier de Patanazzi, vers 1580, deuxième partie du XVIe siècle.

Hauteur : 45 cm.

Provenance : collection privée italienne.

Référence : Jeanne Giacomotti, Les majoliques des musées Nationaux, n°1118 et 1119 pages 375 et 376. Ed. des Musées nationaux, Paris 1974.

Urbino (Italie) groupe représentant un couple composé d'un fauneet d'une jeune femme joant de la musique. Ateier Patanazzi, vers 1575-1600.

URBINO

Groupe en majolique représentant un couple jouant de la musique, la jeune femme avec une lyre, le faune avec une flûte de pan.
ITALIE, Urbino, Atelier Patanazzi. Vers 1575-1600.
Hauteur : 27,5 cm

Albarello Urbino reine brune couronnée.j
Albarello Urbino reine blonde couronnée.

URBINO

Deux albarelli en majolique d’Urbino à décor polychrome « a istoriato » formé d’un paysage lacustre avec une reine assisse sur un trône et tenant un sceptre au-dessus d’une banderole tenue par deux putti, portant l’inscription « Dia.Sapino » et sur l’autre « Dia. SAtiriona ».

Atelier Orazio Fontana, vers 1565/1570, XVIe siècle. Hauteur : 22,5 et 22,8 cm.

La reine représentée sur les albarelli serait la Duchesse d’Urbino, Lucrèce d’Este, femme de Francesco Maria II della Rovere. Ces vases de pharmacie proviendraient d’un ensemble commandé par Guibaldo d’Este pour la pharmacie ducale d’Urbino.

Cf. Jeanne Giacomotti, Les Majoliques des musées Nationaux Français, Paris, 1974, n°1028-1031. D’autres exemples avec ce décor sont conservés dans les collections publiques comme une large chevrette au Musée Grobée-Labadie (Marseille) ou encore des albarelli au Metropolitan Museum (New-York), voir par Jörg Rasmussen, Italian Maïolica in the Robert Lehman collection, New-York, 1989, pp.172-174.

Venise (Italie) coupe "a istoriato" la résurrection. Milie du XVIe siècle.

VENISE

Coupe en majolique de Venise à décor "Istoriato" polychrome représentant la résurection avec Marie-Madeleine. Attribué au peintre de l'éloquence" connu également sous le nom de "Mazo"d'après John Mallet.

Milieu du XVIe siècle. 

D. 27 cm.

IMG_1636 (853x1280).jpg

 

VENISE

Vase sphérique en faïence de

à décor polychrome dit "a trofei" de nombreux trophées formés de casques, boucliers, armures et partitions sur fond bleu.

Atelier de Maestro Domenico da Venezia.

ITALIE, Venise, XVIe siècle.

Hauteur : 23 cm.

Pièce similaire au Musée régionale de Messine portant dans le décor sur une partition de musique Domenego da venezia, 1562, Angelica Alvère Bortolotto, Storia della Ceramica a Venezia, tav. LXXXIX, Ed. Sansoni, Firenze, 1981. Un autre vase avec les mêmes trophées dans la collection Italika, Guiliana Gardelli, Maiolica Italiana del Rinascimento, n°33 p.64, Edit Faenza, Faenza 1999.

Venise (Italie) vase boule à deux médaillons d'un jeune homme et d'un guerrier. Atelier de MVers 1560-1570.estro Domenico.

VENISE

Vase boule en majolique à décor polychrome de rinceaux feuillagés et fleurs stylisées sur fond bleu et de deux médaillons avec une tête de jeune homme et un guerrier casqué en buste. Atelier de Maestro Domenico.
ITALIE, Venise. Vers 1560-1570.
Hauteur : 24 cm; Diamètre : 25 cm

IMG_0251.JPG
IMG_0255.JPG

VENISE

Deux albarelli en majolique de Venise à décor polychrome de portraits de jeune homme et d’une Sainte dans des médaillons entourés de fleurs, feuilles et fruits sur fond bleu incisé.
Atelier de Maestro Domenico. ITALIE, Venise, vers 1570-80. Deuxième moitié du XVIe siècle.

Hauteur : 17 et 17,5 cm.

Venise (Italie), vase avec Saint François dans un médaillon. Atelier de Maestro Domenico.Vers 1560.

VENISE

Vase ovoïde en majolique à décor polychrome de larges rinceaux fleuris sur fond bleu et d'un cartouche ovale représentant Saint François avec la bible dans la main gauche et une croix dans la main droite.

Atelier de Maestro Domenico.
ITALIE, Venise. Vers 1560. XVIe siècle.
Hauteur : 30 cm.