Faïences

IMG_7913 (1500x1339).jpg

ALCORA

Grand plat rond en faïence d'Alcora, ESPAGNE, à décor bleu, jaune, vert et manganèse au centre d'un couple de danseurs avec tambourins. Rochers fleuris sur l'aile et la chute.
Entre 1735 et 1760, milieu du XVIIIe siècle.
Diamètre : 43 cm. Eclat à 11h et recollé entre 6 et 8h.
Cf. modèle d'inscription similaire "El splendor de Alcora", fig 60 p. 46. Catalogue d'exposition, Palacio de Velasquez, Madrid 1995.

Angouleme (1280x1207).jpg

ANGOULEME

Assiette en faïence à décor en camaïeu jaune dit en camaïeu « jonquille » et manganèse au centre d’un personnage grotesque dans un cartouche rocaille orné de fleurs, de trois coquilles et rinceaux fleuris sur l’aile.

 FRANCE, Angoulême. Fin du XVIIIe siècle.

 Diamètre : 24,2 cm.

Cf. Faïencerie de Jucaud (1792 ? -1869).

Assiette provenant d’un service dit « le service jonquille » dénommé encore « service à salade d’orange ».

IMG_5232 (1280x1139).jpg

DELFT

Plat en faïence de Delft à décor polychrome au "mobilier Chinois" ou " à l'échantillon" ;
Marque au dos ARK en bleu attribué à la fabrique des "Trois Tonneaux de Cendres Dorés". HOLLANDE, Delft, XVIIIe siècle. Diamètre : 31,2 cm

Appliques Delft 1.jpg

DELFT

Paire de consoles d'appliques en faïence de Delft à décor en camaïeu bleu d'un oiseau sur une branche fleurie entouré de rinceaux rocailles et feuilles d'acanthes. Marque R3z d'Anthony Pennis (1750-1788), manufacture "des deux bateaux".

HOLLANDE, Delft, XVIIIe siècle.
Hauteur : 29 cm ; Largeur : 23 cm

et profondeur : 17,5 cm.

IMG_7310 (1280x1265).jpg

IRAN, KASHAN

Verseuse en céramique siliceuse à décor lustré brun et brun-rouge de rinceaux et feuillages stylisés, arabesques et bandeaux. Intérieur émaillé en bleu.
Iran, Kashan, période Seldjoukide, fin du XIIIe siècle-début du XIVe siècle.
Hauteur : 18 cm.

IMG_8221 (1280x1138).jpg

IRAN

Coupe creuse en céramique siliceuse dit « de Djoveyn » (Khorassân, Nord de l’Iran oriental près de la mer Caspienne) à décor en léger relief sous la glaçure bleu turquoise, d’un canard au centre parmi des rinceaux fleuronnés ponctués de bleu foncé. Aile ornée de fleurs stylisées et bordure à points bleu foncé. Stries noires au revers. Art Ilkhanide, XIVe siècle. Diamètre : 28,5 cm.
Restaurée : nombreux morceaux recollés et deux reconstitués.
Provenance : collection privée française.
Cf. Jean Soustiel, La céramique Islamique, Ed. Vilo, Paris 1985, p. 200 et 201 et photo 231 pour un modèle approchant.

IMG_8514 (1280x854).jpg

IRAN

Bol en céramique siliceuse persane à décor lustré aux reflets métalliques sur un fond blanc d’une frise de personnages assis.
Kashan (Iran), Art Seljoukide, XIIe-XIIIe siècle.
Diamètre : 20 cm ; Hauteur : 8,4 cm.
Recollé et trois manques repris, ancienne restauration.
Cf. Robert B.J. Mason, Shine like the Sun, Lustre-painted and Associated Pottery from the Medievam Middle East, Mazda publishers, Inc in association with Royal Ontario Museum 2004, p. 264, plates C12 et C13 pour deux bols dans le même style

IMG_1282 (1280x1280).jpg

LES ISLETTES,

Plat en faïences des Islettes à décor polychrome au centre d'une girafe avec son guide sur une terrasse de verdure, un arbre à grandes feuilles à gauche.

FRANCE, Les Islettes, Vers 1827-28. Début XIXe siècle. Diamètre : 26,5 cm.

La girafe est perçue au XIXe siècle comme l’animal exotique par excellence. Munie d’une taille extraordinaire et d’un cou d’une longueur hors du commun, cette girafe de deux ans et demi nous vient de Nubie. Elle fut un cadeau du Pacha Mehemet-Ali au roi de France Charles X. Elle fit donc un long voyage.

Embarquée sur un bateau de la ville d’Alexandrie, elle débarqua au port de Marseille au mois de novembre 1826. Elle fut alors escortée par le directeur du musée du Jardin des Plantes de Marseille à Paris, sur un chemin planifié à l’avance afin de montrer au peuple la première girafe marchant sur le sol français.

La girafe et son escorte arrivèrent le 30 juin 1827 au cœur de la capitale sous le regard ébahi des parisiens, avant d’être présentée à Charles X à Saint Cloud. Une fois la visite royale effectuée, elle fut logée au Jardin des Plantes de Paris, où elle vécue paisiblement pendant plus de vingt ans.

IMG_1342 (1280x1215).jpg

Les ISLETTES

Assiette ronde en faïence des Islettes appelée "à la corbeille fleurie" à décor polychrome d'un large bouquet posée sur un socle de marbre. Guirlande de feuilles au marli, peigné sur le bord.

Atelier de Dupré, XIXe siècle.

Diamètre : 23,4 cm.

IMG_8573 (1280x1228).jpg

LES ISLETTES

Assiette à bord mouvementé en faïence des Islettes à décor polychrome au centre d'une femme assise avec un jeune enfant sur les genoux sur une terrasse herbue. Peut-être "la nourrice". Guirlande en épis sur l'aile, filet bleu sur le marli, rouge sur le bord.
Atelier de Dupré.

Epoque Empire. Début du XIXe siècle.
Diamètre : 23 cm

LES ISLETTES

Paire de plats en faïence à décor polychrome de petit feu représentant le départ à la chasse et le retour de la chasse. Couple avec un chien et couple avec un enfant sur terrasse de verdure, un arbre à gauche dans le fond.

Période Dupré. Vers 1830.

FRANCE, Les Islettes.

Diamètre : 30,5 cm.

Les ISLETTTES,

Assiette en faïence à décor polychrome de petit feu au centre d’un chat sur une terrasse.
FRANCE, Les Islettes. Fin du XVIIIe siècle.
Diamètre : 22 cm.

IMG_7244 (1280x1201).jpg

IZNIK

Plat creux en céramique siliceuse d’Iznik à décor polychrome de tulipes, d’œillets et de clochettes.
Bordure à réserves à décor de spirales en noir. Motif de feuilles au dos.
TURQUIE, Iznik, début XVIIe siècle.
Diamètre: 28 cm. Hauteur: 5,5 cm.

Ass. marseille poissons.jpg

MARSEILLE

Assiette à bord contournée en faïence de Marseille à décor polychrome dit "à la bouillabaisse" de poissons, crustacés et coquillages rassemblés et excentrés. Deux branches de fruits en pendant. Fabrique de la Veuve Perrin.  XVIIIe siècle.
Diamètre : 24 cm.

IMG_8550 (1280x1138).jpg

MARSEILLE

Assiette à bord mouvementé en faïence de Marseille à décor de technique mixte polychrome et or sur fond marbré rouge et gris d'un large bouquet décentré sur l'aile et le basin. Jetés de petits bouquets et insectes or sur l'aile.
FRANCE, Marseille, vers 1770-1775.

XVIIIe siècle.
Diamètre : 25 cm.

IMG_3192 (1280x887).jpg

MARSEILLE

Seau à bouteiile ou rafraîchissoir de forme balustre sur piedouche en faïence de Marseille à décor polychrome sur la panse d'une riche ornementation rocaille: palmes, coquilles, rinceaux, rameaux feuillus, fleurettes feuillées, et d'allégories mythologiques représentant des fleuves. Couronnes de godrons en relief à la base de la panse rehaussée de petites fleurs stylisées en rosace et de cannelures.
Filets jaune et bande bleu au col, sous la panse et au pied.
Fabrique Fauchier. Vers 1750-1755.

XVIIIe siècle.

Hauteur : 20,5 cm ; Diamètre : 28 cm.

MOUSTIERS

Bassin ovale en faïence à décor polychrome au centre dans un encadrement rocaille, d’une scène maritime.
Manufacture de Fouque.

FRANCE, Moustiers. XVIIIe siècle.
Longueur : 38,5 cm.

MOUSTIERS

Assiette en faïence à décor en camaïeu vert de grotesques et animaux fantastiques sur quatre terrasses entourées de fleurs et feuillages

Marquée "L"au dos. Manufacture Clérissy.

FRANCE, Moustiers. XVIIIe siècle.
Diamètre : 25,5cm.

MOUSTIERS

Assiette en faïence à décor en camaïeu bleu d’une scène de chasse aux guépards d’après Tempesta au centre, frise de rinceaux feuillagés sur le bord.

Manufacture Clérissy.

FRANCE, Moustiers. Première moitié du XVIIIe siècle.

Diamètre : 24 cm.

IMG_8036 (1280x1168).jpg

MOUSTIERS

Assiette à bord contourné en faïence de Moustiers à décor polychrome d'une grenade sur une terrasse fleurie, insecte en vol.
FRANCE, Moustiers, XVIIIe siècle.
Diamètre : 25,5 cm.
Cf. Charles Damiron, La faïence de Moustiers, Leonce Laget Paris 1976, Planche L n°258.

IMG_9077 (1280x1214).jpg

MOUSTIERS

Assiette à bord contourné en faïence de Moustiers à décor polychrome mythologique représentant au centre dans un médaillon Apollon et le serpent Python* entouré d'un bandeau de fleurs.
Marquée d'Olérys-Laugier et du peintre Salomé Cadet. FRANCE, Moustiers,XVIIIe siècle.

D. 24,8 cm.
*Apollon et le Python d'après une gravure de Virgil Solis pour le livre I des Métamorphoses d'Ovide. Apollon, fils de Léto et Zeus, va à l'encontre de Pyhton, serpent gigantesque vivant à Delphes et rendant des oracles. Celui-ci avait persécuté sans relâche Léto, sous les ordres d'Héra. Apollon pourchassa le python et le tua de ses flèches d'or. Il se purifia de ce meurtre en se lavant dans les eaux du fleuves Pénée. En souvenir de cette victoire, Apollon créa les jeux pythiques.

IMG_9335 (890x1280).jpg

NEVERS

Applique formant bras de lumière en faïence de Nevers à décor en bas-relief sur une plaque ovale d'une jeune femme  en habit du XVIIe tenant un godet dans la main droite formant bougeoir. A la base, fleuron et feuilles stylisées. Décor bleu, jaune et ocre jaune "a compendario".

FRANCE, Nevers, première moitié du XVIIe siècle. H. 32,5 cm.

IMG_4706 (1280x1234).jpg

NEVERS

Assiette à bord contourné en faïence à décor polychrome révolutionnaire au centre d'un chien et d'un chat se faisant face sur un tertre encadrant les symboles des trois ordres réunis par un ruban surmontant l'inscription "Pran garde au chat".
FRANCE, Nevers. Vers 1790/94.

Diamètre : 23 cm.
Cf. C. Bonnet, Faïences Révolutionnaires,  Collection Louis Heitschel, p. 94 n°88.
Sylvain Druet/ Collection Ménard, N° 528 p.326 - Sainte Menehould, juin 2019.

Les Droits de l'Homme - JM Bealu et Fils

NEVERS

Assiette à bord contourné en faïence de Nevers à décor polychrome révolutionnaire au centre dans une réserve ovale deux mains jointes, une épée et un bonnet de la liberté avec un rayonnement bleu à partir des mains, un livre ouvert avec l’inscription « Droits de l’Homm »se trouve en-dessous. Deux palmes nouées par un ruban bleu et une guirlande de fleurs stylisées entourent la réserve.
Vers 1789-1790. XVIIIe siècle. Diamètre : 22,8 cm.
Ce décor est inspiré d’une vignette utilisée comme en-tête de papiers administratifs. Il commémore La déclaration des droits de l’homme et du citoyen, texte adopté le 26 août 1789 et deviendra le préambule de la Constitution de 1791.
Cf. C. Bonnet, Faïence révolutionnaire, Collection Louis Heitschel page 70, n°19.
Sylvain Druet/ Collection. Ménard, n°241 p.177 avec le décor de l’aile différent - Sainte Menehould, juin 2019.

la cocarde - JM Bealu et Fils - CRG revo

NEVERS

Assiette en faïence de Nevers à décor révolutionnaire au centre d’une cocarde tricolore. Frise végétale, galon à l’aile. Vers 1792. XVIIIe siècle. Diamètre : 23 cm.

La cocarde est un signe de reconnaissance. Son port devient obligatoire pour les citoyens par décret de l’Assemblée législatives du 12 juillet 1792.

Cf. C. Bonnet, Faïence révolutionnaire, Collection Louis Heitschel page 68, n°14.

Sylvain Druet/ Collection. Ménard, n°136 p.125 - Sainte Menehould, juin 2019

IMG_4030 (1280x1153).jpg

NEVERS

Assiette en faïence de Nevers à décor polychrome représentant l'ascencion d'une montgolfière dit "au chapeau tombé". Vol en ballon de Charles et Robert du 1er décembre 1783. Marque de peintre en bleu au dos "V". FRANCE, Nevers, XVIIIe siècle.

Diamètre : 22,8 cm

NEVERS

Assiette en faïence à décor polychrome historié en plein du roi Picus repoussant les avances de Circé dans un paysage, un sanglier sur la droite. Inscriptions : Picus, Circé et la date 1737. Au revers, l'inscription  "Picpus mis en piver par Circe, 6efable du 14°".

FRANCE, Nevers, XVIII° siècle, 1737.

Diamètre : 23 cm.

Reproduite par Jean Rosen, La faïence de Nevers 1585-1900, le XVIII, l'ère des manufactures, 2009.

NEVERS

Grand chien de Fö ou lion dominant le monde (avec son pied droit sur une boule symbolisant la terre) en faïence, décor en camaïeu bleu.

FRANCE, Nevers, Milieu ou deuxième moitié du XVIIe siècle.

Longueur : 40 cm ; Largeur : 22 cm ; Hauteur : 40,5 cm 

IMG_9190 (682x1280).jpg

NIDERVILLER

Statuette en faïence de Niderviller représentant un joueur de flûte debout sur une base rocaille, décor polychrome au naturel. H. 18,5 cm.

FRANCE, Niderviller, XVIIIe siècle.

NIDERVILLER

Grande statuette en faïence de Niderviller à décor polychrome au naturel représentant une jeune jardinière tenant des fruits dans son tablier, un arrosoir et un panier renversé à ses pieds, base rocaille.

FRANCE, Niderviller. XVIIIe siècle.

Hauteur : 22 cm.

IMG_6850 (1280x954).jpg

ATELIER PARISIEN

Plat ovale à bord festonné en terre cuite émaillée (émail plombifère) à décor polychrome en plein dans le bassin d'une allégorie du printemps en léger relief ou "La Belle Jardinière".
École de Bernard Palissy, atelier parisien, début XVIIe siècle.
D'après une gravure de Philippe Gallé d'après Marten De Vas "Printemps" vers 1600, Paris Bibliothèque Nationale de France. Dimensions : 30,5 x 25 cm.
Deux fêlures restaurées et quelques manques de glaçure.
Cf. Exemplaire comparable avec des émaux différents au Musée Dupuy-Mestreau de la ville de Saintes N°428a p. 161 du catalogue de Jean-Yves Hugoniot, éd. d'art Somogy, Paris 2002. M. Hugoniot attribue ce plat soit à Avon, Lisieux ou Fontainebleau.
Un autre plat similaire au Musée d'Orbigny-Bernon à La Rochelle. Un autre plat mais avec un décor de l'aile différent "La Belle Jardinière" au Musée du Louvre, Paris (inv. DA 1347).

IMG_3904 (1280x1184).jpg

PAVIE,

Plat en faïence de Pavie (Italie) à décor polychrome en plein au centre d'une fabrique, arbres et montagnes sur la droite. Branchages au revers.
Fin XVIIe, Début XVIIIe siècle.
Diamètre : 25,7 cm.
Cf. Elena Pelizzoni, Marica Forni "la Maiolica di Pavia ta Seicento ex Settecento" N°40 p.330 pour une pièce approchante, Museo del Castello Sforzesco di Milano, inv.1274, Ed. des amis du Musée 1997.

IMG_3150 (1280x1151).jpg

ROUEN

Plat en faïence de Rouen à décor en plein en camaïeu bleu au centre d'un bassin d'une représentant la visitation de Marie à Elisabeth debout sous une riche frondaison, avec colonnes et fabrique en arrière fond.
Manufacture de Poterat.

Premier tiers du XVIIIe siècle.

Diamètre : 32 cm.

IMG_9741 (1280x895).jpg

ROUEN

Deux consoles d'applique en faïence de Rouen à décor polychrome en relief d'une tête d'homme barbu, de rinceaux et de feuilles stylisées à petit motif d'écaille. Attribuées à Michel Poterat. Vers 1725-1730. Hauteur : 29,5 cm. Nombreuses égrenures et petits manques, la partie droite des feuilles stylisées du bas est restaurée sur une console.
Cf. modèle semblable, Gilles Grandjean, Peintures et sculptures de faïence, Rouen XVIIIe siècle, n°21, p. 97, Rouen, musée de la céramique inv. 590, Ed. Musées de la ville deRouen / Somogy éditions d'Art, 1999.

IMG_6934 (1280x1172).jpg

ROUEN

Assiette à bord contourné an faïence de Rouen à décor polychrome en plein d'un chinois portant un drapeau dit chinois à l'étendard, de rochers fleuris, pagode et plantes aquatiques.
Manufacture de Pierre Paul Caussy, période rocaille.
Vers 1750, milieu du XVIIIe siècle.
Diamètre : 25 cm.
Trois égrenures reprises à 1h, 6h et 10h.
Cf. Assiette similaire "L'art de la fayence des Caussy" par Christian de la Hubaudière et chantal Soudée Lacombe, p. 352, Ed. Lilou 2007.
Assiette à décor identique au Musée de la céramique, Cité de la Céramique Sèvres, marquée "Co" (MNCS 19232).

ROUEN

Jatte en faïence de Rouen, décor en camaïeu bleu au centre sur le perron d'un hôtel particulier d'un élagueur ébourgeonnant un oranger debout sur une échelle, entouré d'une jeune fille à droite et d'une autre à gauche ramassant les feuilles taillées. Au loin, des maisons sur des collines. Large bandeau de lambrequins sur fond bleu encadre la scène.

Inscription et date "Jacques Daussy" 1719. Première moitié du XVIIIe siècle.

Hauteur :11 cm ; Diamètre : 36,5 cm.

IMG_5849 (1280x892).jpg

ROUEN

Bannette en faïence de Rouen à décor polychrome dit aux "cinq couleurs" d'une large corbeille fleurie au centre et de guirlandes de fleurs, fruits et de lambrequins sur la chute. Anses niellés de points noirs sur fond jaune.
XVIII° Siècle vers 1740-45.
Ancienne collection Robert Damilaville et Lefebvre.

IMG_9998 (1280x1124).jpg

SÉVILLE (ESPAGNE)

Plat circulaire à ombilic en faïence à lustre chamois ou orange pâle. L'ombilic porte une large fleur stylisée, entouré d'un bandeau de volutes et de bandeaux lustrés. Sur l'aile des pétales partant du centre formant rosace, à motifs quadrillés. Dos ornés de filets lustrés.
Séville, Espagne, première moitié du XVIe siècle. Diamètre : 39 cm.
Un trou d'attache d'origine.
Cf. Xavier Decrot, Céramiques hispaniques XIIe-XVIIIe siècle, musée national du moyen-âge - Thermes et Hôtel de Cluny, catalogue, page 138 à 142, RMN Paris 2007.

IMG_0015 (1280x855).jpg

STRASBOURG

Petite terrine trompe-l'œil de forme ovale en forme de melon d'eau à plateau adhérent à bords lobés et son couvercle en faïence de Strasbourg à décor polychrome de grand feu executé au feu de moufle, de fleurs des Indes et insectes avec branches et racines noires sur le présentoir. Prise du couvercle en forme de branches et ses feuilles au naturel. Sans marque. Période Paul Hannong, vers 1744-1748, XVIIIe siècle.
Un éclat avec une petite fêlure de 2 cm sur le bord du présentoir, prise restaurée et extrémité de la branche reprise. Longueur : 27,5 cm.
Cf. modèle similaire du Badishes Landesmuseum Karlsruhe (Inv. V19084/6752).
Reproduit dans le catalogue de J-D Ludmann, exposition du musée des Arts Décoratifs du Palais Rohan à Strasbourg janvier- mars 1975, n°98 p.59.
Ce melon d'eau est un des premiers exemplaires de trompe-l’œil.

IMG_5888 (1280x1178).jpg

STRASBOURG

Assiette en faïence de Strasbourg à décor polychrome d'un bouquet de fleurs composé de trois roses en qualité fine.
Marquée au dos en bleu : JH 39 .

Vers 1770-75, XVIIIe siècle.

Diamètre : 25 cm.

STRASBOURG

Coupe polylobée en faïence à décor polychrome de petit feu « au chinois ».
Période de J.H. Hannong. Marquée « JH 600 ».

FRANCE, Strasbourg, vers 1770. XVIII° siècle
Diamètre 25 cm.

STRASBOURG

Terrine couverte en « baroc » en faïence  à anses rocailles, et son présentoir.
Marqué en bleu sous le présentoir : PH, période de Paul Hannong.
FRANCE, Strasbourg. Vers 1754-1762, XVIIIe siècle.
Longueur du présentoir : 38,5 cm
Largeur du présentoir : 33 cm
Hauteur de la terrine : 22 cm
Le présentoir est à décor polychrome de fleurs fines esseulées d’après la gravure de Jean-Baptiste Monnoyer vers 1670-1680, larges peignés roses sur les bords et filet jaune. Le corps est agrémenté de coquilles, peignés et godrons en relief. Le talon est émaillé vert. Le couvercle est décoré de trois papillons et larges peignés roses. La prise du couvercle est en forme de rose et feuillages en relief.

STRASBOURG

Chasseur visant en faïence à décor polychrome de petit feu.
FRANCE, Strasbourg. Période de Paul Hannong, vers 1750-1754.
Modèle de J.W. Lanz.
Hauteur : 20 cm ; Largueur : 17,5 cm
Statuette de chasseur debout appuyé contre un tronc d’arbre sur un socle rectangulaire, une jambe en avant, l’autre en retrait, penché sur son fusil qu’il s’apprête à épauler. Socle vert, arbre au naturel, personnage vêtu d’une veste verte, de culottes carmin, hautes guêtres blanches, coiffé d’une casquette verte. Tesson peu visible, glaçure blanche.

canard Strasbourg p14 haut.jpg

STRASBOURG

Terrine en forme de canard au naturel, en faïence de Strasbourg, partie supérieure formant couvercle décor polychrome de petit feu avec utilisation de pourpre et de rose, période de Paul Hannong vers 1745/54.

Corps de la terrine très restauré.

H : 28 cm; L : 38 cm.

Cf. Musée des Arts Décoratifs de Strasbourg, Inv. n°XXXIV 21 et XXXIV 22.

Litterature: Jacques Bastian, Strasbourg faïences et porcelaines 1721-1784, Tome I, ill. 28 et 29, p. 44 et 45, ed. M.A.J.B. Strasbourg 2002. J.D. Ludmann, Faïences de Strasbourg,n° 147;p 92, catalogue d'exposition Musée des Arts décoratifs, Palais Rohan, Strasbourg, janvier-mars 1975.

VARAGES

Gourde en forme de poire à poudre en faïence à décor polychrome de grand feu de motifs à l’imitation du tissu.
FRANCE, Varages. Fin XVIIIe siècle.
Longueur : 22,5 cm.